Menu

Lieux

Crypte archéologique du Palais de Justice

Maquette exposition crypte / élèves École Condé.

Karelle Ménine

Coram Populo — En présence du peuple

du 30 mai au 30 juin

Une réflexion collective sur la dénonciation anonyme et sur ce que l’histoire nous enseigne de ce que nous sommes.

Fascinée par les archives, l’autrice et artiste franco-suisse Karelle Ménine s’est plongée dans le fonds judiciaire des Capitouls composé de centaines de milliers de sacs à procès, de petits sacs en toile, contenant des milliers de voix. Celle du peuple. Elle y a trouvé des « placards », ces accusations anonymes sur affichettes papier placardées dans la rue ou sur les portes des personnes visées. Une parole populaire séculaire, accusatrice, parfois grossière ou menaçante, très proche de ce que l’on peut lire chaque jour sur les réseaux sociaux. Elle imagine alors un projet en deux volets : une exposition permettant de découvrir ces archives, bien commun auquel nous avons rarement accès. Et dans l’espace public, des placards contemporains réalisés avec des lycéen·ne·s, des étudiant·e·s et une association travaillant avec des habitant·e·s issu·e·s de quartiers populaires toulousains issus·e·s de la migration. Une réflexion collective sur la dénonciation anonyme et sur ce que l’histoire nous enseigne de ce que nous sommes.


Projet soutenu par Occitanie livre.
Avec le Centre culturel suisse. On Tour à Toulouse.
En partenariat avec le Palais de justice, l’Ordre des Avocats, les Archives départementales et municipales de Toulouse, l’Association AVEC, les étudiant·e·s de l’isdaT et de l’école Condé et les lycéen·nes du Lycée Saint-Sernin.

En savoir plus

Horaires

Ouverture le 30 mai à 18h

Nocturnes les 30 et 31 mai jusqu'à 22h.

Puis du mercredi au vendredi de 13h à 19h et du samedi au dimanche de 11h à 19h.

Accessibilité

Site accessible aux personnes à mobilité réduite.

Itinéraire

2 allées Jules Guesde
31000 Toulouse